author avatar
    Responsable du service client
 

Résumé

Vous avez certainement entendu le SSD (le disque dur électronique) si vous avez des connaissances sur l’informatique. Quand l’on compare le SSD au disque dur mécanique traditionnel, on trouve que le SSD dispose d’une meilleure performance et apporte une expérience d’opération subversive aux utilisateurs d’ordinateur. Malgré le prix du SSD élevé par rapport au HDD, la popularité du SSD s’accroît grâce aux prix unitaires baissés. Alors, quels changements apporte-t-il le SSD aux ordinateurs personnels si l’on peut remplacer un disque dur par un SSD ?



SSD que vous ne connaissez pas

1. Qu’est-ce que le SSD ?

Le SSD, l’abréviation du solid-state drive, est un disque dur stockant principalement les données sur la mémoire Flash. Il est un disque dur constitué de l’unité de contrôle et de l’unité de stockage. Le SSD dispose des interfaces, des fonctions, des formes et des tailles identiques au HDD. Néanmoins, les fonctionnalités sur la lecture et l’écriture entre le SSD et le HDD sont énormément différentes. Pour nos jours, le SSD est un support de stockage beaucoup utilisé par les utilisateurs et on fait remplacer le disque dur par un SSD.
sélectionner un SSD et remplacer le disque dur par SSD

2. Avantages de lecture et d’écriture du SSD

Quelle est la vitesse de lecture et d’écriture du SSD ? Pour le SSD de SATA 3.0 qui est le plus largement utilisé, la vitesse de lecture est de 500 Mo/s et celle d’écriture peut atteindre à 400 Mo/s. Ce SSD d’entrée de gamme possède une vitesse de lecture et d’écriture 5 fois plus rapide que le disque dur mécanique.
SSD M.2 NVMeSSD SATA 3.0HDD
Vitesse de lecturePlus de 3 200 Mo/sPlus de 500 Mo/sEnviron 100 Mo/s
Vitesse d’écriturePlus de 2 500 Mo/sPlus de 400 Mo/s50-70 Mo/s
Vitesse de démarrage de Windows 10Environ 4-6 secondesEnviron 6-8 secondesEnviron 30-50 secondes

Pourquoi on doit changer et installer le SSD ?

Lors du fonctionnement, le disque dur traditionnel HDD produit des bruits ennuyants et trop de chaleurs à cause d’un grand nombre de mouvements mécaniques. Non comme le HDD qui cherchent les données sur le disque, le SSD accède aux données avec la mémoire Flash, lequel permet le fonctionnement tranquille et peu de chaleur. Par conséquent, le disque dur peut fonctionner à basse température, qui baisse beaucoup la température de l’ordinateur.

Par ailleurs, le SSD possède une durabilité plus forte et une sécurité de données plus fiable. Pour le HDD, les pannes du disque dur résultent probablement de la défaillance mécanique. En fait, pendant le fonctionnement du HDD de grande vitesse, une vibration de haute intensité peut entraîner la défaillance du plateau causée par la tête de lecture en fonctionnement de grande vitesse et des pannes impossible à réparer. Puisque le SSD ne contient pas de petites pièces mobiles facilement dommageables, que la mémoire Flash de stockage est soudé sur le circuit imprimé et que le SSD n’a pas besoin de fonctionner par un axe, il est possible d’éliminer les pannes de disque causées par l’impact.

avantages du ssd Intel
Pour la plupart d’utilisateurs, l’ordinateur sert à achever de diverses opérations, comme le démarrage du PC, le chargement des applications, la réponse du système d’exploitation et l’opération intensive. On installe le SSD ou remplace le disque dur par un SSD pour économiser le temps. Un excellent SSD est capable d’économiser énormément le temps de l’utilisateur et de rendre l’utilisateur se concentrer sur des choses importantes. La rapide vitesse et l’efficacité élevée du SSD signifient que les utilisateurs peuvent achever plus de travail en moins de temps. Votre ordinateur doit également s’adapter au rythme rapide de la vie moderne.

Comment choisir et acheter un SSD ?

1. Taille et interface communes de SSD

Sur le marché de SSD, selon la classification de l’interface, on utilise souvent le SSD SATA et le SSD M.2. Découvrez ci-après la présentation détaillées concernant le SSD de ces deux interfaces.
types de SSD SATA et M.2

SSD SATA

L’interface SATA est l’interface la plus utilisée pour le SSD. Les avantages de l’interface SATA sont la maturité des technologies, la compatibilité avec de divers supports et la popularité. Presque toutes les cartes mère supportent l’interface SATA 3.0.

La vitesse de transfert de l’interface SATA 3.0 est en théorique de 6 Go/s. Pour un SSD de 2,5 puces, cette vitesse de transfert suffit. Même si le SSD M.2 NVMe propose une vitesse de lecture et d’écriture plus rapide, on choisit le plus le SSD SATA grâce à sa compatibilité et à son prix bas.

SSD SATA
POPULAIRE - ADsRenee Becca - Logiciel de transfert de Windows vers SSD Logiciel de transfert de Windows de Renee Becca

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Alignement 4K automatique Effectuer automatiquement l'alignement 4K lors du transfert du Windows vers le SSD.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

Prise en charge de GPT et MBR Partitionner le SSD en un format approprié pendant le transfert du système Windows.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

TéléchargerTéléchargerDéjà 2000 personnes l'ont téléchargé !

SSD M.2

Grâce à sa taille mignonne, l’interface M.2 est une interface du disque dur populaire. Il faut remarquer que l’interface M.2 utilise deux protocoles différents, tels que le protocole AHCI avec le transfert de données via des canaux SATA et le protocole NVMe avec le transfert de données via des canaux PCIe x4.

Protocole utiliséNVMeAHCI
Canaux PCIePCIeSATA 6Go/s
Vitesse de lecture maximum>3000 Mo/s>2000 Mo/sEnviron 500 Mo/s
Vitesse d’écriture maximum>2000 Mo/s>1500 Mo/s450-500 Mo/s

NVMe

En tant qu’un nouveau protocole de transfert de données basé sur les caractéristiques matérielles du SSD, le protocole NVMe est plus avancé. Par rapport au AHCI, le NVMe adapte plus au SSD et apporte une vitesse de transfert plus rapide qui peut atteindre à 32 Gbps et qui donne un délai de réponse plus faible. Par conséquent, si votre carte mère supporte l’interface M.2, il est recommandé d’acheter un SSD avec le protocole NVMe.

SSD NVMe de Western digital

2. Comment choisir, SSD SATA ou SSD M.2 NVMe ?

Au changement du SSD, il faut acheter un SSD SATA ou un SSD M.2 NVMe ? Ce que vous devez rendre en compte premièrement, c’est quelle interface la carte mère supporte. Les cartes mères de derniers modèles fournissent également l’interface M.2 NVMe, tandis que les cartes mères de derniers modèles ne supportent que l’interface SATA 3.0.

Alors, au cas où votre carte mère ne prend en charge que l’interface SATA 3.0, vous ne pouvez que acheter un SSD SATA. Mais si votre carte mère supporte aussi l’interface M.2 NVMe et que vous avez un bon budget (le SSD M.2 NVMe coûte plus cher que le SSD SATA), vous pouvez acheter un SSD M.2 NVMe qui vous apporte une meilleure expérience sur la lecture et l’écriture rapide.

Exemple d’interface SATA

(Remarque : Lors de la connexion, veuillez sélectionner l’interface marquée en SATA3 6Gb.)

ports SSD différents sur la carte mère

Exemple d’interface M.2

Interface M.2 pour le SSD
Remarque : Le disque dur M.2 possède trois modèles différents, tels que 2280, 2260 et 2242. Avant l’achat, veuillez vous référer au manuel de votre ordinateur ou de carte mère pour connaître le modèle du SSD.
SSD possède des tailles différentes

3. Recommandation pour le SSD

Recommandation pour le SSD SATA : Samsung 860 EVO

En appliquant la technologie Samsung V-NAND et un contrôleur d’algorithme plus robuste qui donnent une performance plus rapide et une compatibilité plus fiable, Samsung 860 EVO est spécialement conçu pour l’ordinateur des utilisateurs individuels. Avec l’aide de la technologie intelligente TurboWrite, la vitesse de lecture et d’écriture continuelle sur 860 EVO peut atteindre respectivement à 550 Mo/s et à 520 Mo/s. Quant à la capacité de stockage, 860 EVO a 250 Go, 500 Go, 1 To, 2 To et même 4 To, qui fournit une multitude de choix pour les utilisateurs ayant des besoins en capacité élevée.
présentation sur le SSD Samsung 860 EVO

Recommandation pour le SSD M.2 NVMe : Samsung 970 EVO

Samsung 970 EVO utilise un contrôleur Phoenix tout neuf et la technologie intelligente TurboWrite. Il améliore également la lecture et l’écriture des données pour l’accélération des jeux et des graphiques. La vitesse de lecture et d’écriture continuelle sur le SSD M.2 NVMe de ce genre peut atteindre respectivement à 550 Mo/s et à 520 Mo/s qui augmente 32% par rapporte au SSD de modèle dernier. Quant à la capacité de stockage, 970 EVO a 250 Go, 500 Go, 1 To et 2 To. Vous pouvez en choisir un selon vos besoins.
présentation pour le SSD Samsung 970 EVO

4. Mérite-t-il d’acheter un SSHD ?

Un disque dur hybride est un disque dur qui combine la technologie du SSD avec la technologie du HDD. Outre les éléments essentiels du HDD comme le plateau, l’axe et la tête de lecture, il y a des puces mémoires NAND qui enregistrent les données souvent ouvertes (les fichiers du système et les programmes) et fournit une performance de lecture comme sur un SSD. Néanmoins, l’installation d’un SSHD n’est pas un bon choix car son rapport performance-prix n’est pas aussi bon que un HDD et que sa vitesse de lecture et d’écriture est plus lente que un SSD.
éléments du disque dur SSHD
D’après le test concernant le stockage sur le site www.storagereview.com, on trouve la différence de vitesse de lecture et d’écriture parmi le Seagate Desktop SSHD, un SSD et un HDD.
Seagate Desktop SSHDSSD ordinaireHDD ordinaire
Vitesse de lecturePlus de 156 Mo/sPlus d 500 Mo/sEnviron 100 Mo/s
Vitesse d’écriturePlus de 154 Mo/sPlus de 400 Mo/s50-70 Mo/s
En conclusion, comme le prix du support de stockage est beaucoup moins cher qu’avant, il est recommandé d’installer sur votre ordinateur un SSD en tant que le disque système et un HDD en tant que le disque de données.

Comment installer et changer un SSD ?

Outils essentiels pour un SSD SATA : un tournevis cruciforme, des gants antistatiques, un câble de données SATA, un câble de données IDE vers SATA (pour les conditions auxquelles les câbles d’alimentation SATA sont manqués)
Outils essentiels
Interface SATAun tournevis cruciforme, des gants antistatiques, un câble de données SATA, un câble de données IDE vers SATA (pour les conditions auxquelles les câbles d’alimentation SATA sont manqués), un cadre de montage pour 2.5 puces vers 3.5 puces
Interface M.2un tournevis cruciforme, des gants antistatiques
tournevis cruciforme pour dévisser les vis

Un tournevis cruciforme

apporter des gants antistatiques

Des gants antistatiques

câble de données pour transformer IDE vers SATA

Un câble de données IDE vers SATA

câble de données SATA pour connecter le disque dur à l'ordinateur

Un câble de données SATA

cadre de montage pour changer la taille du disque dur

Un cadre de montage pour 2,5 puces vers 3,5 puces

1. Installer le SSD SATA sur un PC de bureau

1. Éteignez l’ordinateur et débranchez l’alimentation. Et puis, dévissez les vis pour enlever les côtés du boîtier de l’ordinateur et assurez que vous pouvez déconnecter l’interface SATA de la carte mère et le cadre de montage du disque dur.
arrêter le PC et démonter le boîtier
2. Comme le SSD SATA est sous la taille de 2,5 puces, il est nécessaire d’installer le SSD sur le cadre de montage pour 2,5 puces vers 3,5 puces ». Ensuite, alignez le SSD avec le trou sous le cadre de montage et serrez les vis. Mettez le cadre de montage dans le plateau du disque dur et serrez les vis.
installer le SSD
3. Branchez le côté L du câble SATA sur le SSD et l’autre côté sur l’interface SATA de la carte mère (L’interface SATA 6Gbps est marquée en bleu). Et après, connectez le câble d’alimentation au SSD.
brancher le SSD sur l'ordinateur
Tutoriel vidéo pour installer un SSD dans un PC de bureau

2. Installer le SSD SATA sur un PC portable

1. Éteignez l’ordinateur et débranchez l’alimentation. Et puis, démontez la batterie du PC portable.
démonter la batterie du PC portable
2. Dévissez les vis pour enlever le boîtier de l’ordinateur portable pour retrouver les ports du disque dur.
enlever le boîtier de l'ordinateur portable
3. Dévissez les vis du disque dur d’origine. Ensuite, retirez le disque dur en le soulevant d’environ 45 degrés. Et après, mettez en place le SSD en 45 degrés pour bien connecter le SSD et l’interface SATA. Enfin, remettez le boîtier et serrez les vis.
mettre en place le SSD dans le PC portable
Tutoriel vidéo pour installer le SSD dans un PC portable

3. Installer le SSD M.2

Puisque l’interface M.2 pour un PC de bureau ou un PC portable se trouve sur la carte mère, il suffit de suivre les étapes ci-dessus indiquées comme l’installation du SSD SATA pour démonter l’ordinateur. Une fois l’interface M.2 trouvée, on peut installer le SSD.

1. Démontez le boîtier de l’ordinateur de bureau ou portable, trouvez l’interface M.2 sur la carte mère et dévissez les vis.

dévisser les vis et démonter le disque dur
2. Insérez le SSD M.2 et connectez-le à l’interface.
Mettre en place le SSD dans l'ordinateur
3. Serrez le SSD M.2 avec les vis et remettez le boîtier de l’ordinateur en place.
serrer les vis et remplacer le disque dur par SSD
POPULAIRE - ADsRenee Becca - Logiciel de transfert de Windows vers SSD Logiciel de transfert de Windows de Renee Becca

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Alignement 4K automatique Effectuer automatiquement l'alignement 4K lors du transfert du Windows vers le SSD.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

Prise en charge de GPT et MBR Partitionner le SSD en un format approprié pendant le transfert du système Windows.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

TéléchargerTéléchargerDéjà 2000 personnes l'ont téléchargé !

Comment installer le système d’exploitation sur le nouveau SSD ?

1. Choisir MBR ou GPT lors de partitionner le SSD ?

Qu’est-ce que le MBR et le GPT ?

Le format MBR et le format GPT sont les tables de partitionnement servant au démarrage du système d’exploitation. Avant d’installer le système d’exploitation sur le disque dur non initialisé, il est essentiel de formater et d’initialiser le disque dur en format MBR ou GPT. Pour le système Windows, on utilise le format MBR et le format GPT. Mais connaissez-vous les différences entre ces deux tables de partitionnement ? Découvrez-les dans l’article ci-après.
choisir le MBR ou GPT
Format MBR

Le MBR (Master Boot Record) est une ancienne table de partitionnement. Pour le démarrage de Windows, c’est un code d’amorçage qui le fait. Au cas où les informations d’amorçage du MBR sont endommagées, Windows ne peut se démarrer. Néanmoins, le format MBR ne supporte que un disque dur avec la capacité de stockage maximum de 2 To. Pour la capacité supérieure à 2 To, elle devient indisponible. Par ailleurs, le MBR ne prend en charge que quatre partitions sur le disque dur.

Format GPT

En remplaçant le MBR, le GPT (GUID Partition Table) est un nouveau standard de la table de partitionnement d’un disque qui peut répondre aux besoins actuels. Différent au MBR, le GPT n’a pas de limite sur le disque dur avec la capacité de stockage maximum de 2 To et sur le nombre de partitions. En plus, le GPT n’enregistre pas les données d’amorçage sur un seul emplacement. Cela rendra les données plus sécuritaires.

Quel format à choisir ?

Lors de l’installation du système d’exploitation, vous êtes demandé à choisir le MBR ou le GPT. Ici, nous vous donnons quelques conseils.

  • Si la capacité de votre disque dur est plus grande que 2 To, il est recommandé d’initialiser le disque dur en GPT pour profiter toute capacité de stockage.
  • Quand la carte mère de votre ordinateur est sous de derniers modèles et supporte le firmware UEFI, il est recommandé de choisir le GPT.
  • Si vous utilisez l’ancienne version du BIOS sur une ancienne carte mère, il est recommandé de choisir le MBR. Parce que l’ancien BIOS ne prend en charge pas le volume GPT.

2. Transférer le système Windows avec Renee Becca

Comment transférer parfaitement le système Windows ?

Après l’initialisation du nouveau disque dur SSD et la définition du partitionnement, si l’utilisateur veut transférer le système original sur le nouveau disque dur, il est recommandé d’utiliser un logiciel de sauvegarde de Windows ou de transfert de Windows professionnel, Renee Becca.

Lors de clonage du système, certains logiciels de transfert de Windows peuvent transférer la partie de données, mais ils ne permettent pas de copier les données de la partition système avec les données d’amorçage du système . Alors, suite au transfert de Windows, le PC ne peut pas démarrer depuis le nouveau disque dur. Il faut réinstaller le système Windows.

L’avantage de Renee Becca le plus puissant est de transférer toutes les données d’amorçage depuis le démarrage sur le disque dur MBR ou GPT, ce qui peut faire démarrer le système correctement et réaliser le transfert du système d’un disque dur vers un autre parfaitement.

Que est Renee Becca ?
Renee Becca est un logiciel de clonage du disque dur conçu pour cloner le disque dur et transférer le système Windows. En outre, il possède des fonctions pour sauvegarder le système Windows et les données du disque dur.

Renee Becca – Transfert de Windows et sauvegarde de données

Renee Becca sert à transférer le système Windows

  • Cloner le disque dur/la partition/le système Windows sur un nouveau disque dur sans rien de perdre
  • Effectuer automatiquement l’alignement 4K sur le SSD lors du transfert de Windows
  • Transférer le système Windows du disque dur MBR ou GPT
  • Transférer le système Windows avec le système de fichiers FAT ou NTFS

Télécharger

Compatible avec : Windows 10/8/7/Vista/XP

Étapes pour le transfert de Windows
1. Sélectionnez la fonction « Redéploiement du système » sous l’onglet « Clone ».
redéploiement système de Renee Becca
2. Dans la fenêtre affichée, sélectionnez le disque où se trouve le système Windows et le disque dur cible. Et puis, cliquez sur « Redéployer » pour lancer le transfert de Windows.
destination du disque SSD
3. Une fois le transfert de Windows terminé, mettez en place le nouveau disque dur dans l’ordinateur et mettez-le en première place dans le BIOS. L’ordinateur peut alors démarrer depuis le nouveau disque dur.
mettre en première place le nouveau disque dur

3. Comment installer Windows 10 avec l’outil de création de média ?

Quand vous installez Windows 10 sur un nouveau disque dur, vous pouvez utiliser l’outil de création de support offert par Microsoft pour créer un support d’installation en clé USB avec lequel vous pouvez installer Windows 10. Découvrez ici pour savoir comment télécharger et utiliser l’outil de création de support.
télécharger et installer Windows 10 sur le PC

Comment maintenir le SSD ?

1. Ne pas défragmenter le SSD

La défragmentation ne sert rien au SSD et raccourcit la durée de vie du SSD. La défragmentation est une technologie pour ranger à nouveau les données et améliorer la position des données sur le HDD. Cela permet de réduire le temps de lecture et d’écriture et l’usure sur le disque dur. Quant au SSD, il n’y a pas de plateau et la lecture peut se faire immédiatement. Ainsi, la défragmentation peut certes influencer la durée de vie du SSD. Sur le système Windows 7 et les versions ultérieures, la défragmentation est par défaut déactivée sur le SSD.

2. Arrêter Windows Search

Au cas où le service d’index est activé sur le système Windows de votre ordinateur, il est fortement recommandé de l’arrêter. Parce que la lecture est assez rapide sur le SSD, il n’est pas nécessaire de construire un index de fichier. Il est très lent le processus d’indexation de lecteurs et d’écriture d’index sur le SSD. Cela donne des impacts négatifs sur le fonctionnement du disque dur.
Étapes pour désactiver Windows Search :
① On prend Windows 10 comme un exemple. Cliquez avec le bouton droit sur l’icône Démarrer et sélectionnez « Exécuter ».
cliquer sur l'option Exécuter
② Dans la fenêtre affichée, tapez « services.msc » et cliquez sur OK pour lancer cette commande.
taper services.msc
③ Cherchez et double cliquez sur Windows Search.
double cliquer sur Windows Search
④ Sélectionnez « Désactivé » dans le type de démarrage et cliquez sur « Arrêter ».
désactiver et arrêter Windows Search pour optimiser le SSD

3. Conserver l’espace libre sur le disque dur

La majorité de fabricants de SSD recommandent de conserver de 10% à 20% de la capacité du SSD à ne pas être utilisé. Ces espaces libres aideraient à améliorer l’algorithme et à allouer de nouveau les données entre des modules NAND. Cela permet de minimiser les pertes du disque dur, de maximiser la durée de vie du disque dur et de maintenir des performances optimales. Si le disque dur est toujours sous un état surchargé, la durée de vie du SSD raccourcira beaucoup au fil du temps.

Pour tester la durée de vie et connaître l’utilisation du SSD, vous pouvez utiliser le logiciel CrystalDiskInfo. Découvrez ici pour connaître les étapes détaillées de test sur la durée de vie du SSD.

informations du SSD testé par Crystal Disk Info

4. Stocker des données volumineuses sur un HDD

Sous l’aspect du stockage des données, le prix unitaire du SSD est extrêmement élevé que celui du HDD. Même si le prix du SSD est beaucoup réduit, le stockage des données volumineuses entraîne sans doute la durée de vie du SSD. Si possible, il vaut mieux installer le SSD en tant que le disque système et le HDD pour le stockage des données.

Encore des questions sur l’installation du SSD ?

Loading comments...