SSD des interfaces différentes - Renee Becca
author avatar
    Responsable du service client
 

Résumé

Les SSD sont équipés de diverses interfaces. Mais quelles sont leurs différences et quel est votre meilleur choix ? Découvrez-en tout dans ce tutoriel.



Après le développement de ces dernières années, vous trouvez certainement un grand changement dans le domaine de support de stockage. Le SSD remplace petit à petit le disque dur mécanique. Et aussi, sous la même capacité de stockage, un SSD peut disposer de diverses interfaces qui ont un lien avec le débit de données. Alors, quelles sont les différences entres ces interfaces ? Quel SSD faut-il acheter pour votre ordinateur ? Ne vous inquiétez pas. Dans ce tutoriel, vous pouvez trouver toutes les réponses.
Interfaces de SSD différentes
Interface SATA >>Si la carte mère ne supporte que l'interface SATA ou que vous souhaitez acheter un SSD avec un prix très bas, il est recommandé de choisir le SSD de SATA.
Interface mSATA >>On utilise rarement le SSD de mSATA. Les nouveaux modèles de cartes mère ne supportent pas cette interface. Et aussi, peu de fabricants fabriquent les SSD avec cette interface. On l'utilise que pour les anciens ordinateurs.
Interface M.2 >>L'interface M.2 est très populaire et elle est utilisée sur beaucoup de SSD. Le SSD de M.2 est au prix de SSD SATA. Si vous comptez acheter un ordinateur et que la carte mère prend en charge l'interface M.2, il vaut mieux acheter un SSD de M.2.
Interface SATA Express >>Il y a peu de SSD de SATA Express. Cette interface ne nous apporte pas de fonctions merveilleuses.
Interface PCIe >>C'est une interface employée pour les applications d'entreprise. Le SSD de PCIE est alors très cher.
Interface U.2 >>L'interface U.2 est quand même sous le développement. Il n'y a pas beaucoup de SSD de U.2 sur le marché.
POPULAIRE - ADsRenee Becca - Logiciel de transfert de Windows vers SSD Logiciel de transfert de Windows de Renee Becca

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Alignement 4K automatique Effectuer automatiquement l'alignement 4K lors du transfert du Windows vers le SSD.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

Prise en charge de GPT et MBR Partitionner le SSD en un format approprié pendant le transfert du système Windows.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

TéléchargerTéléchargerDéjà 2000 personnes l'ont téléchargé !

Interface SATA 3.0 : Interface la plus utilisée sur SSD

Grâce à sa compatibilité avec de divers supports et à sa maturité des technologies, l’interface SATA est beaucoup utilisée.
L’interface SATA se développe de SATA 1.0 à SATA 3.0. Le HDD et le SSD de 2.5 pouces utilisent souvent ce type d’interface.
La vitesse de transfert de l’interface SATA 3.0 est de 6 Go/s en théorique. Elle est beaucoup moins rapide que les nouvelles interfaces avec le débit de 10 Go/s ou même 32 Go/s. Mais pour le SSD de 2.5 pouces et pour la vitesse de lecture et d’écriture de 500 Mo/s, il suffit le débit de 6 Go/s.
SSD de SATA - Renee Becca

Recommandation : Il semble que SATA 3.0 n’est plus de interface moderne. Pour la majorité des utilisateurs individuels, l’interface 3.0 est quand même le meilleur choix.

Interface mSATA : Ne pas fonctionner comme prévu

Pour des ordinateurs portables, il n’y a pas assez d’espace pour mettre un grand disque dur. Afin de répondre aux besoins des disques durs plus petits et plus légers, alors, la norme mSATA est créée.
En 2009, le SATA-IO a annoncé une nouvelle spécification qui permet d’ajuster les technologies SATA pour des supports avec la petite taille, comme le netbook. Par ailleurs, mSATA offre le débit aussi rapide que SATA 3.0.
Mais pendant le développement du mSATA, des problèmes a eu lieu. La miniaturisation apporte la limite sur le nombre de puces. Cela entraîne que son rapport performance-prix n’est pas aussi bon que celui de SSD de 2.5 pouces. Par conséquent, plus d’utilisateurs préfèrent ce dernier SSD au lieu de SSD mSATA.
Interface mSATA - Renee Becca
Recommandation : L’interface mSATA est un mini SATA. Elle peut satisfaire les besoins de la plupart des utilisateurs. Mais la vitesse de transfert de 6 Go/s ne peut pas répondre aux besoins des joueurs.

Interface M.2 : Interface de SSD avancée

Pour contourner les limites de mSATA, Intel a introduit une nouvelle spécification d’interface nommée M.2. En fait, son nom d’origine est NGFF (Next Generation Form Factor). Cette norme peut réduire l’épaisseur de SSD et augmenter la vitesse de transfert.

L’interface M.2 prend en charge à la fois le bus SATA et PCIe.

En connectant au bus SATA, le débit est aussi rapide que celui de SATA 3.0. Pour les derniers modèles de SSD de M.2, ils utilisent souvent le port PCIex4. Le débit peut atteindre à 32 Go/s.

Pour le temps actuel, on utilise un nouveau protocole NVMe sur le bus PCIe. Cela augmente énormément le débit sur le SSD de M.2.

Interface M.2 - Renee Becca
Le NVMe est un nouveau protocole conçu spécialement pour la mémoire flash de SSD. Il permet à un ordinateur d’accéder à un périphérique de stockage à travers un bus PCIe. Il ne passe pas par le protocole disque SCSI. Cela permet de réduire le temps d’accès et de charge. Le SSD qui supporte le bus PCIe et le protocole NVMe est appelé SSD NVMe.
Recommandation : Il faut remarquer que le bus pris en charge est différent pour les diverses cartes mère avec l’interface M.2. Certains supportent le bus PCIe. D’autres supportent le bus PCIe et SATA. Veuillez vous référer au manuel de carte mère avant l’achat du SSD.

Interface PCIe : Interface plus simple que M.2

Le SSD se développe certainement vers une interface adaptant au bus PCIe qui permet un transfert de données plus rapide. Grâce au bus PCIex4, l’interface M.2 peut réaliser une lecture et une écriture si rapide. Alors, pour l’interface PCIe, la lecture et l’écriture sera beaucoup plus rapide car il n’a pas besoin de passer des processus inutiles.
Interface PCIe - Renee Becca
Recommandation : Comme il n’y a pas beaucoup de SSD de PCIe sur le marché, qu’il n’y a pas de différences évidentes entre PCIe et M.2 et que la forme d’interface PCIe est très grande, on utilise l’interface PCIe surtout pour les entreprises et les ordinateurs de haute gamme.

Interface SATA Express : Une autre interface SATA 3.0 ?

Pour augment la vitesse de transfert de l’interface SATA, SATA-Express a ainsi vu son jour. L’interface SATA prend en charge les supports de stockage SATA et PCIe.
SATA Express est en fait l’amélioration de l’interface SATA :

Le débit en théorique est de 10 Go/s, qui est beaucoup plus rapide que SATA 3.0.

Elle supporte les disques durs de SATA.

Interface SATA Express - Renee Becca
Remarque : Pour l’aspect de le débit en théorique, il n’y a pas de grande différence entre SATA-Express et SATA 3.0. En plus, les câbles du disque dur occupent trop d’espace sur la carte mère. Il semble qu’il suffit d’utiliser l’interface SATA 3.0.

Interface U.2 : Encore un long chemin à parcourir

Avec le nom d’origine SSF-8639, l’interface U.2 est en fait une nouvelle spécification d’interface remaniée par SATA-Express. Elle prend en charge non seulement SATA-Express, mais aussi SATA. Comme M.2, les débits en théorique peuvent atteindre à 32 Go/s. L’interface U.2 supporte également le protocole NVMe.
Il nous paraît que les fonctions de l’interface U.2 sont pareilles à l’interface M.2. Néanmoins, il y a peu de SSD U.2 et peu de carte mère prise en charge de l’interface U.2. Par ailleurs, le SSD U.2 est sous la forme de 2.5 pouces qui ne peut pas répondre aux petits ordinateurs. C’est ainsi que des fabricants ne veulent pas investir dans des produits de U.2.
Interface U.2 - Renee Becca

En conclusion

Parmi ces interfaces, on utilise souvent SATA 3.0, M.2, mSATA et PCIe. Pour les utilisateurs individuels, il suffit de choisir les SSD avec l’interface SATA 3.0 et M.2 en raison de la maturité de leurs technologies et du rapport performance-prix.

Articles concernés :