author avatar
    Responsable du service client
 

Résumé

Certains utilisateurs ont déclaré que l'installation d'un nouveau système d'exploitation prenait beaucoup de temps après le remplacement du disque dur par un SSD. Ainsi, la plupart des utilisateurs choisissent de directement cloner le disque dur sur le SSD nouvellement installé. Mais certains utilisateurs ne savent pas comment le faire. Cet article fournit des méthodes sur les méthodes pour rapidement cloner un disque dur vers un SSD avec une capacité plus petite sous Windows 10. Des instructions détaillées sur l'installation d'un SSD seront également fournies.



Types de SSD et méthodes pour choisir un SSD approprié

Il existe deux interfaces communes pour les SSD, SATA et M.2. Et nous allons parler principalement du SSD SATA et du SSD M.2.
POPULAIRE - ADsRenee Becca - Logiciel de transfert de Windows vers SSD Logiciel de transfert de Windows de Renee Becca

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Alignement 4K automatique Effectuer automatiquement l'alignement 4K lors du transfert du Windows vers le SSD.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

Prise en charge de GPT et MBR Partitionner le SSD en un format approprié pendant le transfert du système Windows.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

TéléchargerTéléchargerDéjà 2000 personnes l'ont téléchargé !

1. SSD SATA

Le SSD SATA est un SSD d’entrée de gamme et il est équipé d’une interface SATA traditionnelle. Mais l’interface SATA est encore largement utilisée sur le SSD. En outre, le SSD SATA ne prend en charge que SATA Express et utilise le protocole AHCI. Mais la vitesse de fonctionnement du SSD SATA est trois fois plus rapide que celle du disque dur traditionnel.
SSD SATA de Micron

2. SSD M.2

Comparé au SSD SATA, le SSD M.2 est plus petit et plus fin, particulièrement adapté à un ordinateur portable. Le SSD M.2 peut non seulement utiliser le protocole AHCI mais également le protocole NVMe. Et il prend en charge à la fois le bus SATA et PCI Express. Mais veuillez noter que certains SSD M.2 ne sont pas plus rapides que les SSD SATA. Parce que la vitesse de transfert des données dépend du protocole et du bus avec lesquels l’interface M.2 fonctionne.

SSD M.2 de NVMe

Dans le tableau suivant, vous découvrez que de diverses interfaces fonctionnant avec multiples protocoles fourniront des vitesses de transfert de données différentes. Lorsque le SSD M.2 utilise le protocole NVMe, la vitesse de transmission des données est la meilleure.

Types de SSDBusProtocoleVitesse de transfert de données
SSD SATASATAAHCI550 Mo/s
SSD M.2SATAAHCI550 M0/s
SSD M.2PCI-eNVMe3200 Mo/s
RemarqueVous pouvez vérifier des informations sur le protocole utilisé par le SSD via la description du produit.

Si le SSD M.2 utilise le protocole NVMe, il est généralement étiqueté « NVMe ». S’il est marqué avec d’autres informations comme SATA M.2, le SSD M.2 s’adapte généralement au protocole AHCI.

SSD SATA M.2 et NVMe

Vous connaissez probablement les types de SSD. Mais il ne suffit pas lorsque vous comptez acheter un SSD. Il est nécessaire de choisir un SSD qui s’adapte à la carte mère de votre ordinateur. Découvrez ci-dessous pour savoir comment choisir un SSD pour votre ordinateur.

3. Comment choisir un SSD approprié ?

Les composants clés d’un SSD sont le contrôleur, la mémoire flash NAND et la mémoire DDR. La mémoire flash NAND est un impact important sur la durée de vie et la vitesse de transfert des données d’un SSD. Chaque type de mémoire flash NAND a ses caractéristiques uniques qui conviennent à différents utilisateurs. Pour plus de détails, veuillez vous référer aux différences entre la mémoire flash SSD NAND : QLC/SLC/MLC/TLC.

Du point de vue de l’installation et de l’utilisation spécifique d’un SSD, il est nécessaire de choisir un SSD en fonction de la carte mère que vous utilisez et de confirmer le type d’interface ainsi que de connecteur pris en charge par la carte mère. En général, s’il n’y a que des ports SATA sur la carte mère, il est suggéré d’utiliser directement le SSD SATA.

carte mère avec le bus SATA

L’installation du SSD M.2 dépend de la compatibilité du socket, du protocole et des dimensions physiques d’un SSD M.2. La plupart des nouvelles cartes mères prennent en charge un ou plusieurs ports M.2, qui offrent différentes options pour optimiser le PC.

Compatibilité du socket et du protocole de M.2

Il existe deux emplacements communs sur l’hôte : le socket 2 et le socket 3. Et il y a trois clés communes : la clé B, la clé M et la clé B & M. Chaque douille a une clé mécanique unique. Le socket 2, associé à la clé B, prend en charge SATA ou deux voies PCI Express. Mais les cartes mères qui ne fournissent que la clé B sont rares maintenant.

Le socket 3 pour la clé M prend en charge quatre voies PCI Express utilisées pour les SSD M.2 haut de gamme.

Le module M.2 avec clé B & M est maintenant très courant. Sur la base de la clé B, la clé B & M produit une meilleure compatibilité. Le module M.2 avec clé B & M peut s’insérer dans des sockets pour clé B ou clé M, mais il ne peut utiliser que SATA ou deux voies PCI Express.

présentation sur le module M.2

clé B et M du SSD M.2

Veuillez noter que le module M.2 qui n’utilise que des voies SATA ne peut pas entrer dans les emplacements M.2 qui ne prennent en charge que la voie PCI-e sur la carte mère. Il est donc suggéré de confirmer si votre carte mère possède des emplacements M.2 et prend en charge les voies SATA et PCI-e avant d’acheter un nouveau SSD M.2.

connecteur du SSD M.2

Dimension physique du SSD M.2

Le SSD M.2 est disponible en différentes dimensions, telles que 2230, 2242, 2260, 2280 et 22110. Prenons l’exemple du M.2 2242, 22 fait référence à 22 mm de largeur tandis que 42 représente 42 mm de longueur. La plupart des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables prennent en charge le SSD 2242/2260/2280 M.2.

M.2 2242 et 2280 sont maintenant très courants. Le SSD M.2 2242 avec une taille plus petite peut être inséré dans l’emplacement standard pour M.2 2280. Si vous ne savez pas comment choisir le SSD approprié, vous pouvez le sélectionner en fonction de l’emplacement M.2 sur la carte mère où vous pouvez confirmer les longueurs prises en charge. Si la carte mère n’est pas étiquetée avec la largeur et la longueur prises en charge d’un SSD, il est suggéré de confirmer les dimensions en mesurant la distance via la vis.

 

taille du SSD M.2

connecteur du SSD

ConseilsAprès avoir acheté un SSD adapté, veuillez initialiser ou formater le SSD avant de l’utiliser. Veuillez noter que vous devez choisir la bonne table de partition et le bon système de fichiers lors du formatage d’un SSD. Pour plus de détails, veuillez vous référer aux considérations et suggestions de formatage d’un SSD. En règle générale, vous pouvez formater un SSD via Windows Disk Management, mais le processus prendra beaucoup de temps et cette solution ne fournit pas de clonage de disque. Si vous ne souhaitez pas formater et partitionner un SSD manuellement ou si vous avez l’intention de faire migrer toutes les données vers le nouveau SSD, il est suggéré d’utiliser le logiciel de clonage tiers .

Guide d'installation du SSD

Les SSD SATA et M.2 sont très courants et populaires aujourd’hui. L’étape d’installation du SSD SATA et du SSD M.2 sur le PC de bureau et l’ordinateur portable sera donc fournie ci-dessous.

1. Préparatifs et précautions d'installation des disques SSD

Préparations pour l’installation d’un SSD SATA et d’un SSD M.2 sur le PC de bureau et l’ordinateur portable :
PréparatifsOrdinateur de bureauOrdinateur Portable
Adaptateur de disque dur de 2.5 pouces à 3.5 poucesPour SSD SATA uniquementNon requis
Câble SATA 3.0Pour SSD SATA uniquementNon requis
Tournevis cruciformeObligatoireObligatoire
Des visObligatoireObligatoire
Gants antistatiquesObligatoireObligatoire
outils nécessaire pour installer un SSD
  • Lorsque vous installez un SSD SATA sur l’ordinateur de bureau, un adaptateur de disque dur de 2,5″ à 3,5″ est requis. Si les baies pour placer un disque dur sont de 2,5″, vous n’avez pas besoin de préparer un adaptateur. Cependant, certains ordinateurs de bureau ne fournissent pas de baies standard pour les disques durs. Ce serait mieux si vous pouviez préparer un adaptateur à l’avance.
  • Généralement, lorsque vous achetez un SSD, il ne vient pas avec un câble SATA 3.0. Vous devez donc l’acheter séparément. Veuillez confirmer si le câble SATA 3.0 est étiqueté « SATA 3 » ou « 6 Gbps » lorsque vous l’achetez.
  • Un tournevis cruciforme et des vis sont nécessaires. Lorsque vous installez des SSD sur un ordinateur de bureau et un ordinateur portable, un tournevis cruciforme et des vis sont utilisés pour fixer les SSD.
  • L’installation d’un SSD peut produire de l’électricité statique. Pour votre sécurité, veuillez porter les gants antistatiques avant d’installer un SSD.

2. Guide d'installation SSD pour ordinateur de bureau

Veuillez éteindre votre bureau et débrancher la prise d’alimentation avant d’installer un SSD.

Option 1 : Solution pour installer un SSD SATA

Étape 1 : Dévissez et retirez les côtés du boîtier de votre ordinateur. Si vous ne savez pas comment le faire, vous pouvez vous référer au manuel d’instructions de votre ordinateur.

Étape 2 : Découvrez le câble d’alimentation SATA, puis connectez-le au SSD.

connecter un SSD SATA dans un ordinateur de bureau

Étape 3 : Connectez le câble SATA au SSD et l’autre extrémité à un port SATA de rechange.

bus SATA du SSD

Étape 4 : Insérez le disque SSD 2,5 pouces dans l’adaptateur 3,5 pouces, puis faites le glisser dans la baie de lecteur. Enfin, fixez le lecteur avec des vis.

Si la baie d’unité est de 2,5″, l’adaptateur de disque dur de 2,5″ à 3,5 « n’est pas requis.

slot pour le SSD SATA dans un ordinateur de bureau

Étape 5 : Remettez les côtés du boîtier de votre ordinateur.

Instructions pas à pas pour installer un SSD SATA sur le bureau :

Option 2 : Solution pour installer un SSD M.2

Veuillez confirmer que votre ordinateur portable dispose d’un emplacement M.2 avant d’installer un SSD M.2.
Étape 1 : Dévissez et retirez les côtés du boîtier de votre ordinateur. Découvrez le slot M.2.

S’il y a une vis de montage sur la fente M.2, il suffit de la dévisser au début.

démonter le côté de l'ordinateur portable

Étape 2 : Inclinez le SSD M.2 d’environ 25 degrés, puis insérez-le avec précaution et poussez-le dans l’emplacement M.2.

mettre le SSD M.2 dans l'ordinateur

Étape 3 : Fixez le SSD M.2 à l’aide de la vis de montage. Enfin, remettez les côtés du boîtier de votre ordinateur ensemble.

fixer le SSD M.2

3. Guide d'installation SSD pour ordinateur portable

Veuillez éteindre votre ordinateur portable et retirer la batterie avant d’installer un SSD.

Option 1 : Solution pour installer un SSD SATA

Étape 1 : Retirez le panneau d’accès au bas de votre ordinateur portable. Et découvrez l’emplacement du disque dur.
Les moyens de retirer le panneau d’accès varient généralement d’un modèle d’ordinateur portable à l’autre. Il est suggéré de lire le manuel d’instructions de votre ordinateur portable.

Étape 2 : Dévissez le disque dur à l’aide d’un tournevis cruciforme. Puis retirez-le.

installer le SSD SATA

Étape 3 : Retirez le support ou l’adaptateur attaché au disque dur. Connectez ensuite l’un d’entre eux au SSD.

SSD SATA

Étape 4 : Placez le SSD dans la baie de lecteur et fixez-le à l’aide des vis de montage.

mettre en place le SSD SATA

Étape 5 : Remettez le couvercle de la porte du panneau d’accès en place.

Instructions pas à pas pour installer un SSD SATA dans un ordinateur portable :

Option 2 : Solution pour installer un SSD M.2

Veuillez confirmer que votre ordinateur portable dispose d’un emplacement M.2 avant d’installer un SSD M.2.
Étape 1 : Retirez le couvercle de la porte du panneau d’accès inférieur. Et découvrez l’emplacement du disque dur.
Les moyens de retirer le panneau d’accès varient généralement d’un modèle d’ordinateur portable à l’autre. Il est suggéré de lire le manuel d’instructions de votre ordinateur portable.

démonter le couvercle de l'ordinateur

Étape 2 : Soulevez le SSD M.2 d’environ 25 degrés, puis insérez-le avec précaution et poussez-le dans l’emplacement M.2.

mettre le SSD M.2

Étape 3 : Fixez le SSD M.2 à l’aide de la vis de montage. Enfin, replacez le couvercle de la porte du panneau d’accès inférieur.

fixer le SSD M.2

Comment cloner un disque dur sur un SSD sans réinstaller le système ?

Généralement, vous réinstallez le système d’exploitation après avoir remplacé un SSD. Mais la réinstallation du système prendra beaucoup de temps. Après cela, vous devrez transférer tous les fichiers et données de l’ancien disque dur vers le nouveau SSD, ce qui est très compliqué. La plupart des utilisateurs sont plus enclins à cloner directement le système d’exploitation du disque dur vers le nouveau SSD. Et il sera plus simple et pratique de le faire avec le logiciel de clonage de disque tiers.

Mais il existe différents logiciels de clonage de disque sur Internet. Quel est le meilleur ? Voici 3 logiciels de clonage de disque populaires et gratuits pour votre référence.

1. Brève introduction de logiciels de clonage de disque

Clonezilla

Clonezilla est un logiciel gratuit pour le clonage de partitions et de disques. Il ne fournit pas beaucoup de fonctions, mais il apporte un bon résultat. Le fonctionnement de ce logiciel nécessite une interface virtuelle comme Ghost. Et vous devez utiliser une clé USB ou un CD pour créer un système virtuel amorçable. Le processus est si compliqué et l’interface de fonctionnement peut être difficile à comprendre pour les débutants.

logiciel de clonage du disque dur Clonezilla

Caractéristiques

  • C’est un programme gratuit qui permet aux utilisateurs de sauvegarder et de restaurer l'intégralité du disque dur ou un seul secteur à l'aide d'une clé USB ou d'un CD.
  • Il nécessite que la partition de destination soit égale ou supérieure à la partition source. Mais la sauvegarde différentielle et incrémentielle ne sont pas encore disponibles.

Pour : Les utilisateurs connaissent les connaissances professionnelles associées

Recommandation : ★★☆☆☆

Renee Becca

Renee Becca est à la fois un logiciel de clonage de disque dur gratuit et un logiciel de sauvegarde gratuit. Différent à d’autres types de logiciels qui ne disposent que de la fonctionnalité Sauvegarde, Renee Becca est capable de directement déplacer les données sur un autre disque dur, y compris vos fichiers personnels, le système d’exploitation Windows, les programmes installés et les paramètres Windows. Le clonage de disque dur économise beaucoup votre temps. Après le transfert de Windows et de données, vous n’avez pas besoin d’effectuer la restauration à partir d’un fichier image. Il suffit de démonter le disque dur actuel et de mettre le nouveau disque dur dans votre ordinateur. Et puis, le système d’exploitation Windows peut se démarrer sans problème. Veuillez rassurer que le logiciel Renee Becca déplace le Windows avec la licence authentique. Donc, vous n’avez pas besoin d’activer de nouveau avec une clé d’activation.

Renee Becca - Logiciel de sauvegarde de données professionnelRenee Becca sert à sauvegarder les données, cloner le disque dur et transférer le Windows

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Alignement 4K automatique Effectuer automatiquement l'alignement 4K lors du transfert du Windows vers le SSD.

Sauvegarde simple et rapide La vitesse de sauvegarde peut atteindre 3 000 Mo/s.

Prise en charge de GPT et MBR Partitionner le SSD en un format approprié pendant le transfert du système Windows.

Prise en charge de NTFS et FAT32 Transférer le Windows sur un disque dur avec de divers système de fichiers.

Multiples fonctions Disposer des fonctions de sauvegarde, de restauration et de clonage.

Alignement 4K automatique Effectuer automatiquement l'alignement 4K lors du transfert du Windows vers le SSD.

Prise en charge de GPT et MBR Partitionner le SSD en un format approprié pendant le transfert du système Windows.

TéléchargerTéléchargerDéjà 800 personnes l’ont téléchargé !

logiciel de sauvegarde de données Renee Becca

Caractéristiques

  • Renee Becca fournit un alignement 4K automatique qui améliore les performances du SSD.
  • En outre, du point de vue de la protection de la sécurité des données personnelles, Renee Becca offre des fonctions pour effacer le disque ou la partition afin de supprimer les données.

Pour : Les débutants ou les experts en informatique

Recommandation : ★★★★★

Drive Image XML

Drive Image XML est un programme fiable pour la création d’images et la sauvegarde de partitions et de lecteurs logiques. La version individuelle est gratuite, tandis que la version commerciale est payante. La version individuelle gratuite ne peut être utilisée que sur les ordinateurs personnels et ne prend pas en charge à des fins commerciales. En outre, l’interface de Drive Image XML est simple et facile à comprendre, ce qui convient aux débutants.

Drive Image XML pour sauvegarder les données

Caractéristiques

  • Le programme prend en charge la navigation et l'extraction de fichiers. Il permet aux utilisateurs de sauvegarder et de restaurer des disques et également de planifier un plan de sauvegarde.
  • C'est particulièrement utile pour la sauvegarde de partition, mais ne prend pas en charge la migration du système.

Pour : Les débutants ou les experts en informatique

Recommandation : ★★★☆☆

2. Conclusion de logiciels de clonage de disque

OutilClonezillaDrive Image XMLRenee Becca
Sauvegarde et restauration du système
Sauvegarde et restauration de fichiers
Migration de système
Clonage de disque / partition
Planification de sauvegarde
Effacement du disque
Comme vous pouvez le voir, Renee Becca est votre choix idéal pour ses fonctions plus puissantes et plus flexibles. Renee Becca peut non seulement vous aider à cloner un disque ou une partition et à migrer le système, mais fournit également un alignement 4K automatique, ce qui vous fera gagner beaucoup de temps. Mais pour les SSD, l’alignement 4K est-il nécessaire ? En fait, c’est un choix incontournable. Si le SSD n’est pas aligné sur 4K, le SSD aura un problème avec des vitesses de lecture et d’écriture lentes. Et la durée de vie du SSD sera également réduite.

En outre, certains utilisateurs ont déclaré avoir acheté un SSD plus petit mais ne savaient pas comment y cloner un disque dur. Dans ce cas, Renee Becca peut également vous aider à résoudre ce problème ! Pour plus de détails, veuillez suivre ces étapes ci-dessous pour cloner un grand disque dur vers un SSD plus petit à l’aide de Renee Becca.

Bouton de téléchargement pour la version Windows

3. Précautions et solutions pour cloner un grand disque dur vers un SSD plus petit

Précautions de clonage d’un grand disque dur sur un disque SSD plus petit

Généralement, le nouveau disque dur doit être plus grand que celui d’origine lorsque nous effectuons un clonage de disque. Mais que faire si vous avez un nouveau SSD dont la capacité est inférieure à celle du disque dur ? Ne vous inquiétez pas et confirmez simplement si l’espace utilisé sur le disque dur est inférieur à la capacité du SSD. Si l’espace utilisé sur le disque dur est inférieur à la capacité du SSD, vous pouvez utiliser directement la première solution suivante pour cloner l’intégralité du disque dur sur le SSD
Vérifiez l’espace utilisé du disque dur via la gestion des disques
a. Appuyez sur « Win » + « R » pour ouvrir la boîte Exécuter. Et puis tapez « compmgmt.msc » et appuyez sur « Entrée ».
b. Dans la fenêtre « Gestion de l’ordinateur », cliquez sur « Gestion des disques » dans le volet gauche. Ensuite, vous verrez les détails des disques et des partitions.

Par exemple, le disque dur a une capacité totale de 931,39 Go et un stockage libre de 809.02 Go. Ainsi, le disque dur est totalement utilisé 119,91 Go. Dans ce cas, vous ne pouvez effectuer le clonage de disque que si vous disposez d’un SSD d’une capacité de stockage supérieure à 123 Go.
vérifier le disque dur dans la Gestion des disques
Si l’espace utilisé sur le disque dur est largement supérieur à la capacité d’un SSD et que de nombreux fichiers personnels ne peuvent pas être enregistrés sur le SSD plus petit, le disque dur entier ne peut certainement pas être cloné sur le SSD avec une capacité plus petite. Alors, vous pouvez choisir de supprimer ou de transférer certains fichiers personnels sur un autre disque dur pour libérer de l’espace. En outre, il est suggéré d’utiliser la deuxième solution suivante pour migrer la partition système qui est généralement un lecteur C: du disque dur vers le SSD. Cette méthode est plus simple et plus répandue de nos jours.

Solution 1 : Cloner l’intégralité du disque dur sur le SSD

Renee Becca peut également créer des partitions plus petites sur le SSD cible en fonction de la taille de partition du disque dur d’origine et transférer des données de différentes partitions du disque dur vers la partition correspondante du SSD cible.
Pour les PC de bureau, vous pouvez choisir de cloner directement le disque dur vers le SSD sur le même appareil après avoir installé un SSD. Mais comme pour l’ordinateur portable, après l’installation du SSD, vous devrez peut-être retirer le disque dur de l’ordinateur portable et le connecter au boîtier du disque dur, puis connecter le boîtier au PC et procéder au clonage de disque.
Étape 1 : Lancez Renee Becca. Allez dans la fonction « Clone » et cliquez sur « Clone de disque dur/Clone de disque système ».

fonction de clonage de Renee Becca

Étape 2 : Sélectionnez votre disque dur source et votre SSD cible . Vous verrez le résultat du clonage sur le disque cible via l’interface d’aperçu. Cliquez ensuite sur « Clone ».

cloner le disque dur avec Renee Becca

Étape 3 : Une fois le clonage terminé, vous pouvez définir le SSD en première place du menu BIOS au démarrage du PC suivant.

Une fois l’ordinateur démarré à partir du SSD, formatez le disque système d’origine pour utiliser l’espace du disque. Ou vous pouvez retirer le disque dur après l’arrêt du PC. Démarrez le PC à partir du SSD et reconnectez le disque dur au PC pour le formatage du disque système.

Solution 2 : Migrer le système du disque dur vers le SSD

Renee Becca peut transférer la partition système et les informations de démarrage sur le disque dur d’origine vers le SSD cible.
Pour les PC de bureau, vous pouvez choisir de cloner directement le disque dur vers le SSD sur le même appareil après avoir installé un SSD. Mais comme pour l’ordinateur portable, après l’installation du SSD, vous devrez peut-être retirer le disque dur de l’ordinateur portable et le connecter au boîtier du disque dur, puis connecter le boîtier au PC et procéder au clonage de disque.
Étape 1 : Lancez Renee Becca et cliquez sur « Redéploiement du système » dans la fonction « Clone ».

fonction de clonage de Renee Becca

Étape 2 : Sélectionnez le disque dur source et le SSD cible.

transférer le système Windows avec Renee Becca

Étape 3 : Une fois le clonage terminé, vous pouvez définir le SSD en première place du menu BIOS au démarrage du PC suivant.

Une fois l’ordinateur démarré à partir du SSD, formatez le disque système d’origine pour utiliser l’espace disque. Ou vous pouvez retirer le disque dur après l’arrêt du PC. Démarrez le PC à partir du SSD et reconnectez le disque dur au PC pour le formatage du disque système.

Assurer que le SSD fonctionne correctement

Vous êtes prêt à utiliser le SSD après avoir installé un SSD et cloné le disque dur. Afin d’assurer le fonctionnement du SSD, il est nécessaire de mettre à jour ou de réinitialiser certains paramètres dans un premier temps. De plus, si vous avez l’intention d’optimiser le SSD pour des performances optimales, vous pouvez mettre à jour certains paramètres comme l’activation d’AHCI et TRIM.

1. Modifier l'ordre de démarrage via les paramètres du BIOS

Entrez dans l’utilitaire du BIOS et sélectionnez le nouveau SSD comme premier ordre de démarrage. Ensuite, le PC démarrera à partir du nouveau SSD.

Étape 1 : Allumez le PC. Lorsque l’écran de démarrage apparaît, appuyez constamment sur la touche de raccourci pour déclencher les paramètres du BIOS. Généralement, la touche de raccourci est F2, F8, F12 ou Suppr.
Veuillez utiliser la touche de raccourci appropriée pour entrer dans le BIOS en fonction de la marque de votre PC.

Étape 2 : Une fois que vous êtes allé dans le BIOS, utilisez la touche fléchée pour choisir l’onglet « Boot » et sélectionnez le SSD comme première option de démarrage.

liste de boot sur le menu du BIOS

Étape 3 : Appuyez sur F10 pour enregistrer les paramètres. Redémarrez ensuite votre PC.

2. Définir ou modifier le mode de démarrage via les paramètres du BIOS

Il existe deux types de style de partition, MBR et GPT. MBR fonctionne avec le mode de démarrage Legacy. Et GPT fonctionne avec UEFI. La définition d’un mode de démarrage correct fera fonctionner le SSD normalement.

Étape 1 : Allumez le PC. Lorsque l’écran de démarrage apparaît, appuyez constamment sur la touche de raccourci pour déclencher les paramètres du BIOS. Généralement, la touche de raccourci est F2, F8, F12 ou Suppr.

Veuillez utiliser le raccourci clavier approprié pour accéder au BIOS en fonction de la marque de votre PC.

Étape 2 : Utilisez la touche fléchée pour choisir l’onglet « Boot » et sélectionnez « UEFI / BIOS Boot Mode ». Appuyez sur Entrée. Sélectionnez ensuite « Legacy » ou « UEFI » en fonction de votre style de partition prédéfini.

boot mode en Legacy

Étape 3 : Appuyez sur F10 pour enregistrer les paramètres. Redémarrez ensuite votre PC.

3. Activer AHCI

AHCI (Advanced Host Controller Interface) est une norme technique définie par Intel qui permet aux logiciels de communiquer avec les périphériques de stockage SATA et les périphériques de stockage SATA pour activer la fonction SATA avancée. L’activation du mode AHCI peut améliorer les performances d’un SSD.

Étape 1 : Appuyez sur la touche « Win » + « R » pour ouvrir la boîte « Exécuter ». Tapez ensuite « regedit ». Appuyez sur « Entrée ».

taper regedit

Étape 2 : Lorsque « Registry Editor » apparaît, accédez à :
HKEY_LOCAL_MACHINE \ SYSTEM \ CurrentControlSet \ Services \ iaStorV

Étape 3 : Ouvrez le fichier « iaStorV », puis faites un clic droit sur « StartOverride » et cliquez sur « Supprimer ».

supprimer le dossier startoverride

Étape 4 : Créez un document texte. Copiez et collez la commande suivante dans le document et enregistrez-la sous AHCI.bat .

reg delete “HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\storahci\” /v StartOverride /f

enregistrer sous le fichier ahci

Étape 5 : Faites un clic droit sur le fichier AHCI.ba t et sélectionnez « Exécuter en tant qu’administrateur ».

lancer le fichier ahci

Étape 6 : Dans l’invite de commande, tapez « Yes ». Appuyez sur « Entrée ».

activer ahci avec les commandes

Étape 7 : Redémarrez le PC et entrez dans les paramètres du BIOS. Appuyez sur la touche fléchée droite pour sélectionner l’onglet « Principal » et appuyez sur la touche fléchée bas pour sélectionner « Mode SATA ». Appuyez sur « Entrée ». Sélectionnez ensuite « AHCI » et appuyez sur « Entrée ».

Veuillez appuyer sur F10 pour enregistrer les paramètres une fois l’étape ci-dessus terminée.
mode AHCI dans le BIOs

4. Activer TRIM

L’activation de TRIM peut optimiser un SSD, ce qui rend les meilleures performances du SSD et également accélérer le PC.
TRIM indique qu’une fois qu’un fichier est supprimé, le système marquera les blocs de données. Ensuite, SSD effacera immédiatement les blocs de données qui ne sont plus utilisés après avoir reçu la commande. Dans ce cas, le SSD n’aura pas à effacer le bloc de données et les données pourront être écrites directement sur ce bloc de données la prochaine fois, ce qui fera gagner beaucoup de temps.
Voici comment activer TRIM via l’invite de commande. Cette méthode nécessite des privilèges d’administrateur. S’il n’est pas disponible, vous pouvez créer un compte administrateur dans un premier temps.

Étape 1 : Tapez « cmd » dans la zone de recherche. Cliquez avec le bouton droit sur « Invite de commandes » et sélectionnez « Exécuter en tant qu’administrateur ».

lancer la commande en tant qu'administrateur

Étape 2 : Dans l’invite de commandes, tapez « fsutil behavior query DisableDeleteNotify ». Appuyez sur « Entrée ».
Si le résultat indique DisableDeleteNotify = 0, TRIM sera activé avec succès.

activer trim avec les commandes

5. Réparer le démarrage échoué du SSD après le clonage

Si le SSD a un problème avec le démarrage, vous pouvez vous référer aux raisons et aux solutions du SSD cloné qui ne démarre pas pour résoudre le problème. Parfois, vous pouvez rencontrer un écran d’erreur au démarrage, comme 0xc000000f, 0xc000014C, 0xc0000001, 0xc0000034, 0xc0000098, qui est causé par le fichier BCD mal configuré par un logiciel de clonage de disque. Si vous utilisez Renee Becca , vous ne rencontrez pas ce genre de problème. Parce qu’il peut automatiquement formater ou partitionner le disque dur et également configurer correctement les informations de démarrage.

erreur de démarrage du PC
Loading comments...