author avatar
    Ingénieur tests et validations en chef
 

Résumé

Dans cet article, vous savez comment correctement installer un SSD dans un ordinateur de bureau et portable. Et aussi, après l’installation et le transfert de Windows, vous savez comment optimiser les fonctionnalités du SSD, y compris l’alignement 4K, la fragmentation, la vérification des interfaces, la définition des paramètres BIOS et l’augmentation de la vitesse de fonctionnement.


Installer le SSD et optimiser le SSDIl y a des années, le SSD coûte très cher mais avec une capacité de stockage limitée. Après des améliorations, le SSD actuel dispose d’une grande capacité de stockage avec un prix beaucoup moins élevé. Grâce à son meilleur rapport performance-prix, on utilise de plus en plus le SSD en tant que le disque système ou le disque de stockage.
Au cas où vous utilisez le SSD en tant que le disque de stockage au lieu du disque Windows, veuillez consulter directement « Améliorer les performances de HDD avec Intel® RST ».

Comment installer le SSD dans l’ordinateur ?

Sur le marché, il y a 6 types d’interfaces, comme SATA 3.0, mSATA, M.2, SATA Express, PCI-E et U.2. L’interface SATA3 est l’interface la plus utilisée. Alors, dans cet article, nous prenons cette interface comme un exemple. SATA3 poccède une vitesse de transfert de 600 Mo/s, qui est deux fois plus rapide que SATA2.

Vous ne savez pas comment choisir un SSD ? Avant tout, il vous faut connaître les interfaces de SSD différentes. Et puis, il vous faut déterminer la capacité de stockage du SSD. Et enfin, vous choisissez une marque appropriée, comme l’interface SATA 3.0, l’interface M.2/NVMe et le SSD avec la meilleure performance.

1. Préparation avant l’installation du SSD

Outils de préparation : un tournevis cruciforme, un câble SATA, des gants antistatiques (pour l’hiver), un support de disque dur de 2,5 pouces vers 3,5 pouces (facultatif).

Tournevis cruciforme

Tournevis cruciforme

Il est recommandé d’utiliser un tournevis avec la tête magnétique, grâce à laquelle les vis restent bien à leur place.

Câble SATA

Câble SATA 3.0
Câble SATA 3.0

Lors de l’achat du SSD, le câble SATA n’est pas offert. Alors, il est nécessaire de l’acheter séparément. Il est recommandé d’acheter un câble d’au moins 8 euros avec une broche courbée et l’autre droite. Par ailleurs, vous devez vérifier si le câble SATA est marqué SATA3 ou 6Gbps. Sinon, ce n’est pas de standard de SATA 3.0. A la connexion, il est recommandé de connecter le câble SATA à la carte mère via la broche droite et le câble SATA au SSD via la broche courbée.

Gants antistatiques (pour l’hiver)

Gants antistatiques

En hiver, notre corps peut très facilement produire l’électricité statique. Ce genre d’électricité peut entraîner la panne au condensateur. Alors, il est nécessaire de porter des gants. Par contre, en été, on n’a pas besoin de porter des gants.

Support de disque dur de 2,5 pouces vers 3,5 pouces (facultatif)

support de disque dur

Pour les anciens ordinateurs de bureau, il n’y a sans doute pas de places pour le disque dur de 2,5 pouces. Dans ce cas-là, il est nécessaire de vous servir d’un support de disque dur de 2,5 pouces vers 3,5 pouces. Sur le marché, ce genre de support de disque dur pris en charge des interfaces SATA et IDE et appliqué pour tout type des ordinateurs de bureau.

icon-retour-en-haut

2. Étapes pour installer le SSD dans l’ordinateur de bureau

Important : Il faut couper l’alimentation de l’ordinateur.
Lors de l’installation du SSD, il est essentiel de connecter le câble SATA 3.0 à l’interface SATA 3.0 sur la carte mère pour obtenir la vitesse de transfert de données la plus rapide. Pour connaître l’interface SATA 3.0, vous pouvez vous référer au manuel de la carte mère ou vérifier les mots sur la carte mère.
Interface SATA de 6gbs sur la carte mère
Interface SATA de 6gsur la carte mère
Si une interface SATA est marquée de SATA 6Gb/s ou de SATA6G, c’est bien une interface SATA 3.0.
Couleur de l'interface SATA sur la carte mère
Au cas où il n’y a pas de lettres autour de l’interface SATA, vous pouvez trouver l’interface SATA 3.0 via la couleur de l’interface, comme la photo ci-jointe montre.
Remarque :

Dans la photo ci-dessus, on peut trouver que une interface SATA est marquée de SATA_3. Mais il faut faire attention. Cela ne signifie pas l’interface SATA 3.0 mais la troisième interface SATA.

Regardez le tutoriel vidéo pour savoir comment installer un SSD dans un ordinateur de bureau.
icon-retour-en-haut

3. Étapes pour installer le SSD dans l’ordinateur portable

Important : Il faut couper l’alimentation de l’ordinateur portable et démonter la batterie.
Regardez le tutoriel vidéo pour savoir comment installer un SSD dans un ordinateur portable.
icon-retour-en-haut

4. Comment installer un système Windows sur le nouveau SSD ?

Il existe deux méthodes pour installer le système Windows sur le nouveau SSD :

Utiliser le disque d’installation Windows.

Avantage :

Le nouveau système d’exploitation peut créer tous les pilotes appropriées aux matériels.

Inconvénients :

  • Pendant l’installation du système, l’alignement 4K n’est sans doute pas automatiquement fait.
  • Il faut réinstaller tous les programmes nécessaires.
  • Il est nécessaire de préparer des licences pour des programmes.
  • Vous devez transférer les fichiers sur le nouveau système Windows.
  • Il faut refaire les paramètres Windows.

Transférer le Windows avec des programmes installés à l’aide d’un logiciel de transfert de Windows professionnel

Avantage :

  • L’alignement 4K peut être automatiquement fait.
  • On n’a pas besoin de réinstaller le système Windows pendant un temps long.
  • On n’a pas besoin de réinstaller les programmes et de sauvegarder leurs licences.
  • On n’a pas besoin de redéfinir les paramètres Windows.
  • Tous vos documents, photos, vidéos et messages sont enregistrés.
Ici, il est recommandé d’utiliser un logiciel de transfert de Windows vers un SSD, Renee Becca. Avec cet outil, il suffit trois étapes pour terminer le transfert de Windows. Renee Becca transfère directement le système Windows sur un SSD sans la création d’une image système. Par ailleurs, il supporte l’alignement 4K, le transfert de données d’un grand disque dur vers un petit disque dur, le disque GPT et MBR.

Une fois le transfert de Windows terminé, vous pouvez tout de suite démarrer l’ordinateur depuis le SSD. Et aussi, la manipulation de ce programme est très simple. Téléchargez maintenant la version gratuite de Renee Becca.

buton-win

Prendre en charge : Windows 10, 8.1, 8, 7, Vista, XP et 2000.

bouton d'étape

Étape 1 : Lancez le programme Renee Becca et sélectionnez la fonction « Redéploiement du système » sous l’onglet « Clone ».

Redéployer le Windows avec Renee Becca

Étape 2 : Sélectionnez le disque où se trouve le système Windows et le SSD.

Redéployer le Windows avec Renee Becca

Étape 3 : Une fois le transfert de Windows terminé,

  1. au démarrage du PC, il est nécessaire de sélectionner le SSD dans le menu du BIOS. Après l’accès au Windows, vous pouvez formater la partition système sur le HDD d’origine.
  2. vous pouvez démonter le HDD d’origine et redémarrer l’ordinateur. Après l’accès au Windows, vous pouvez formater la partition système sur le HDD d’origine en le connectant à l’ordinateur.
Téléchargez maintenant la version gratuite de Renee Becca.
buton-win

Après l’installation du SSD avec le système Windows, vous pouvez effectuer plus d’optimisation sur le SSD, comme indiqué dans l’article ci-dessous.

icon-retour-en-haut

Tutoriels sur l’optimisation du SSD

Remarque : Ces tutoriels servent au SSD avec l’interface SATA 3.0. Pour les SSD avec d’autres interfaces, des méthodes peuvent être différentes.
Les performances du SSD sont meilleures que celles du HDD. Mais pour profiter de sa lecture et écriture rapide, le SSD nécessite encore des optimisations appropriées.

Avant tout, vérifiez si le SSD est connecté à la carte mère via l’interface SATA 3.0

Si le SSD n’est pas connecté à l’interface SATA 3.0, on fait les optimisations mentionnées ci-dessous en vain. Si la carte mère de votre PC ne supporte pas l’interface SATA 3.0, vous pouvez ignorer ces étapes.

On peut faire des tests avec le logiciel AS SSD Benchmark. Si les données de Seq sont au moins 300 Mo/s, il n’y a pas de problèmes.
AS SSD Benchmark Seq 300 mbs

icon-retour-en-haut

1. Vérifier si le BIOS et Windows supportent AHCI

Que est AHCI ?

AHCI, Serial ATA Advanced Host Controller Interface, est un mécanisme matériel servant à la couche logicielle de communiquer avec des périphériques SATA. Il est créé, sous la direction d’Intel, par de diverses entreprises, comme Dell, Marvell, Microsoft, Red Hat, Seagate, Storage Gear, etc.

Après l’activation de l’AHCI sur la carte mère, la vitesse de lecture et d’écran du disque dur SATA peut être augmentée de 30%.

Remarque : Si le disque dur est le HDD mais pas le SSD, il n’est pas recommandé d’activer l’AHCI. Cela peut ralentir le fonctionnement du système Windows.
bouton d'étape

1. Accédez au menu BIOS.

La méthode pour accéder au BIOS peut être différente selon la carte mère différente. Veuillez consulter ce tutoriel pour accéder au BIOS.

2. Dans le menu du BIOS, définissez le type SATA en « AHCI ». Référez-vous au manuel du BIOS pour connaître les étapes détaillées.

AHCI dans le menu du BIOS

3. Si vous avez installé le système Windows sur le disque IDE et que vous voulez transférer le système sur un SSD, vous devez modifier les informations dans l’Éditeur de registre.

Appuyez en même temps sur les touches Win et R.

Touches Win et R

Tapez « regedit ».

Taper regedit dans la commande exécuter

Ouvrez successivement HKEY_LOCAL_MACHINE\ SYSTEM\ CurrentControlSet\ Services\ iaStorV. Et puis, double-cliquez sur « Start » qui se trouve dans la colonne droite et mettez la valeur en « 0 ».

changer la valeur de iastorv

Ouvrez successivement HKEY_LOCAL_MACHINE\ SYSTEM\ CurrentControlSet\ Services\ storahci. Et puis, double-cliquez sur « Start » qui se trouve dans la colonne droite et mettez la valeur en « 0 ».

changer la valeur de storahci

Redémarrez le PC après la modification. Le système Windows peut automatiquement définir les paramètres qui supportent le mode AHCI.

Pour vérifier, on peut relancer le programme AS SSD Benchmark. Si l’option « storahci » ou « iaStorA » est marquée de OK, cela signifie que votre système prend en charge le mode AHCI.

AS SSD Benchmark storahci OK

icon-retour-en-haut

2. Optimisation de l’alignement 4K

Si vous n’utilisez pas de logiciel de transfert de Windows professionnel ou que vous installez vous-même le système Windows, cela peut entraîner que le SSD n’est pas partitioné avec l’alignement 4K. Consultez ce tutoriel pour connaître plus sur l’alignement 4K de SSD.

Avant tout, il nous faut lancer AS SSD Benchmark et vérifier si le SSD est bien en mode d’alignement 4K.

AS SSD Benchmark XXXXX K OK

S’il s’affiche « XXXXX K – OK », cela veut dire que le SSD a passé en alignement 4K. Vous pouvez alors ignorer les étapes ci-dessous.

S’il s’affiche « XXXXX K – Failed », cela veut dire que le SSD n’a pas passé en alignement 4K. Alors, il est nécessaire d’effectuer l’alignement 4K avec ce logiciel gratuit.

Remarque : Veuillez sauvegarder les fichiers importants sur le disque système avant de commencer les étapes ci-après.
bouton d'étape

1. Téléchargez ce logiciel gratuit.

Téléchargez

2. Décompressez le fichier et exécutez le fichier PastAssist.exe

Exécuter le fichier partassist exe

3. Sélectionnez la partition système.

Sélectionner la partition système

4. Cliquez successivement sur « Partition » -> « Advanced Operation » -> « Partition Alignment »

Sélectionner l'option alignement de partition

5. Cliquez sur le bouton « determined » dans la fenêtre affichée.

Confirmer la sélection

Cela prendrait un certain long en dépendant de la capacité de la partition système. Une fois terminée, vous relancez AS SSD Benchmark pour vérifier.

icon-retour-en-haut

3. Assurer des espaces libres suffisants sur le SSD

Pour profiter de ses meilleures performances, il est fortement recommandé de laisser 10% d’espaces libres sur le SSD. Le SSD presque occupé peut entraîner le crash du système. Pour certains SSD, il n’y a pas d’influence au cas où il y a peu d’espace libre. Mais pour les autres, le fonctionnement du SSD ralenti beaucoup.

icon-retour-en-haut

4. (Facultatif) Améliorer les performances de HDD avec Intel® RST

Cette technique ne s’applique qu’au système Windows installé sur le HDD. Pour certains cas, on ne veut que transférer le système Windows sur un SSD car il y a un grand nombre de données sur le disque dur d’origine. Si vous utilisez le SSD en tant que le disque système, vous pouvez ignorer les étapes ci-dessous.

Que est Intel® RST ?La technologie Intel® RST (Intel Rapid Storage Technology) est une application basée sur le système Windows. Elle peut donner les performances améliorées et sécuritaires pour les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables et les serveurs avec le disque SATA. Bien que vous utilisiez un ou plusieurs disques SATA, vous pouvez bénéficier de la consommation d’énergie réduite, des performances améliorées et d’une protection contre la perte de données en cas de panne de disque dur.

Pourquoi installer Intel® RST ?

1. Il n’y a plus de mises à jours pour le pilote AHCI intégré dans le système Windows depuis 2006, même pour Windows 10, tandis que le pilote AHCI offert par Intel® RST est mise à jour chaque année. Par conséquent, on peut certainement augmenter le fonctionnement du PC avec ce dernier pilote.

Date de la dernière version de pilote

2. Avec la technologie Intel® RST, le SSD sert au disque de cache. Alors, le système d’exploitation fonctionne et charge plus rapidement. Au cas où l’on ne peut pas utiliser le SSD en tant que le disque système, cette technologie est capable de beaucoup augmenter la vitesse de fonctionnement du système.

Préparation pour utiliser la technologie Intel® RST :

Carte mère avec chipset Intel qui supporte cette technologie;

Processeurs Intel® Core™, comme Processeurs Intel® Core™ i7, i5, i3;

Un HDD et un SSD avec la capacité de stockage d’au moins 18,6 Go et d’au maximum 64 Go;

Système Windows installé sur un HDD;

Définition du mode de disque dur en RAID dans le menu du BIOS;

La capacité de stockage totale de tous les disques durs gérés par Intel® RST, y compris tous les HDD et les SSD, ne peut pas dépasser à 2,2 To.

bouton d'étape

1. Définissez le mode de disque dur en « RAID » dans le menu du BIOS.

Raid dans le menu BIOS

2. Téléchargez et installez RST.

Téléchargez

4. Redémarrez l’ordinateur

Encore des questions sur le transfert de Windows ?

Loading comments...